Loi 62: lignes directrices

Stéphanie Vallée vient de « passer la puck », pratiquant ainsi l’art de décider de ne pas décider. Son cas par cas n’est qu’un ramassis de voeux pieux où chaque décideur aura l’odieux de décortiquer la charge qui lui incombe selon ses convictions personnelles, ses principes ou sa culture. Comment s’y retrouver même en consultant la jurisprudence ? Et Ponce Pilate de s’en laver les mains.

À voir en vidéo