Éducation: Québec-Ontario

À la suite de l’enquête de l’Institut du Québec sur les résultats scolaires des élèves de nos écoles publiques comparés à ceux de l’Ontario, j’ai lu beaucoup de réactions dans les journaux, avec grand intérêt. Il me semble cependant qu’on oublie souvent de considérer deux choses.

1) Le système public ontarien comprend deux réseaux, les écoles publiques et les écoles libres (soit les écoles catholiques, un peu l’équivalent de plusieurs de nos écoles privées) subventionnées à 100 %. Pour que la comparaison ait du sens, ne faudrait-il pas comparer le succès des élèves du système public ontarien avec celui des deux réseaux public et privé du Québec ? Il me semble que la comparaison serait alors plus juste et moins négative.

2) Le réseau public québécois compte beaucoup plus d’élèves en difficulté que le réseau privé, ce qui déséquilibre les résultats des enquêtes, mais il faut se souvenir que les écoles privées ne reçoivent pas la subvention spéciale que les écoles publiques reçoivent pour ce type d’élèves. Ne serait-il pas plus sain de leur donner les mêmes subventions, ce qui allégerait le réseau public et permettrait une meilleure comparaison entre les deux réseaux ?

Cela dit, sans oublier toutes les suggestions faites pour améliorer la performance des écoles et notamment le succès des garçons.