Histoire de poteaux

Les travaux du projet de Vélorue Saint-André, sur le Plateau-Mont-Royal, débuteront à la mi-mai. Nous apprenons à travers les branches qu’Hydro-Québec n’enfouira pas ses fils électriques, et ce, même si les trottoirs et la rue seront complètement éventrés ! Les affreux poteaux qui rendent l’entretien des trottoirs impossible en hiver, trottoirs par le fait même quasi impraticables pour les piétons, continueront d’être notre lot.

Ô gouffre d’incompétences ! Ô gaspillage de fonds publics ! Ô visions à court terme ! Nos lamentations pourront-elles faire bouger notre administration municipale qui se targue d’être à l’écoute, et dont le mantra est justement la mobilité ?

1 commentaire
  • Michel Lebel - Abonné 8 mai 2018 05 h 52

    Félix...

    Cf. : Chanson de Félix Leclerc: Les pôteaux: ''Venise a ses gondoles...nous c'est les pôteaux''. Toujours d'actualité, toujours aussi laids. Ailleurs, on les enfouit, mais nous: Québec sait faire...! Passons!

    M.L.