Pourquoi les politiciens nous font enrager

J’aimerais vous proposer trois citations — de trois hommes réputés et bien connus — qui sauront probablement nous aider à trouver une réponse à ce qui chicote bien des citoyens particulièrement en cette hâtive période préélectorale au Québec.

Voici ces trois citations : 1- « Si la vérité fonctionnait, les politiciens utiliseraient la vérité. Le problème, c’est que le mensonge, ça marche » (André Pratte, auteur du livre Le syndrome de Pinocchio et ex-journaliste à La Presse). 2- « Le plus dur pour les hommes politiques, c’est d’avoir la mémoire qu’il faut pour se souvenir de ce qu’il ne faut pas dire » (Coluche, grand comique français décédé). 3- « Si tu t’occupes pas de la politique, c’est elle qui s’occupe de toi » (Michel Chartrand ; tiré d’un communiqué de presse du groupe Les entartistes, Montréal 1999).

En écho avec de tels propos — plutôt odieux et quasi scandaleux —, je vous rimerai ce qui suit :

La tricherie est un comportement bien typique aux enfants/le hic, c’est qu’il demeure un jeu pratiqué par certains grands. Désolant qu’autant d’adultes « respectueux » l’utilisent encore/dangereux que ceux au pouvoir en jouent à n’y plus rien voir. Cet humble et naïf constat pourrait en partie nous expliquer/le pourquoi de la pauvreté et des inégalités dans nos sociétés.

À voir en vidéo