La réalité derrière le report des élections scolaires

Le fait de reporter la date des élections des commissions scolaires ne contribue en rien à la promotion d’un mode de vie démocratique sain dans nos établissements scolaires publics.

Cependant, cette manipulation du calendrier renforce, surtout chez nos jeunes, l’inutilité d’élire des commissaires scolaires. Dans ce sens, ça a une bonne fin révélatrice.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.