Mon père parlait du Labrador

Au lendemain du budget Leitão, en feuilletant mon journal, j’ai pu admirer, dans une publicité du gouvernement, une jolie carte du Québec. Incroyable ! Même si le jeu des couleurs manquait de fermeté, le Labrador y était rattaché au Québec. Le PLQ aurait-il enfin l’intention de corriger l’erreur d’Alexandre Taschereau ? À moins bien sûr qu’on ait échangé ce territoire à Terre-Neuve contre les îles de la Madeleine, absentes dans la pub, afin de résoudre le contentieux de Churchill Falls. Autre théorie, le gouvernement désire en faire un enjeu de la prochaine campagne électorale et sortir de son étroite vision provinciale. Si c’est le cas, ça promet !

1 commentaire
  • Jean-Guy Aubé - Abonné 4 avril 2018 10 h 20

    erreur et non pas volonté politique

    Le Québec a déjà du mal a entretenir les routes de notre côte nord et ne veut manifestement pas en faire une qui couvre tout le territoire, car certains villages ne sont accessibles que par voie maritime ou par avion. S'il veut récupérer le Labrador, il devrait d'abord commencer par construire une route continue qui dessert toutes les communautés, blanches et autochtones, de la Côte Nord. Sans doute que ci cette route n'existe pas, c'est parce que les compagnies minières et forestières n'ont rien à y exploiter.