Moins pour le même prix

Je vous écris en réponse à un article de La Presse canadienne, publié dans votre journal, « Les Canadiens produiraient de plus en plus de déchets ». Oui, nous l’entendons suffisamment, nous sommes une société de consommation… alors normal que nous produisions plus de déchets. Mais j’aimerais attirer votre attention sur un autre facteur, soit celui de la réduction des quantités.

Les boîtes de mouchoir ont déjà contenu 200 mouchoirs, maintenant nous sommes chanceux d’en avoir 92. Récemment, le fromage est passé de 500 g à 460 g, la boîte de jus d’orange, de 2 litres à 1,87 à 1,75, etc. Au lieu d’augmenter le prix, les fabricants décident de diminuer la quantité afin de garder le prix fixe. Résultat : les consommateurs doivent acheter plus du produit afin de satisfaire le même besoin que par le passé, et ainsi augmenter les déchets en jetant plus d’emballage. À quand les lois qui obligent la réduction de l’emballage excessif ?

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

1 commentaire
  • Sylvio Le Blanc - Abonné 19 mars 2018 09 h 39

    Une lettre très sensée

    Bravo !