La scolarité en médecine

Au-delà du fait que les médecins spécialistes ont acquis le statut de travailleur autonome et que leur rémunération moyenne en 2016 a dépassé de 10 à 15 %, selon le gouvernement, celle de leurs confrères et consoeurs ontariens, il est un élément qui m’apparaît important de souligner, soit le faible coût des frais de scolarité que les médecins ont dû débourser pour leurs études. Pour l’année 2017-2018, la moyenne des frais de scolarité des programmes de médecine dans les universités ontariennes est de 25 000 $, alors qu’au Québec cette moyenne avoisine les 4 000 $. La société québécoise a fait et fait encore un immense cadeau aux étudiants en médecine, le gouvernement aurait dû en tenir compte lorsqu’il a fixé les paramètres de rémunération de la profession médicale.

1 commentaire
  • François Beaulé - Abonné 20 février 2018 09 h 03

    Très juste

    Il faudrait aussi trouver d'autres références que la rémunération des médecins ontariens pour établir ce qui serait une juste rémunération des médecins québécois. La plupart des gens sont d'opinion que les médecins spécialistes sont trop rémunérés. S'il fallait que le gouvernement ontarien se base sur la rémunération des médecins québécois, il augmenterait celle des médecins de sa province, suivi par une augmentation ici... etc. Cela n'a pas de sens. De manière générale, les médecins nord-américains sont sur-payés par rapport aux médecins européens.