Les valeurs à l’école

Il est impératif que, dans les écoles, les valeurs occidentales prévalent. Sinon, d’horribles conflits sont à prévoir. Les choix religieux sont personnels et ne doivent pas entrer en concurrence avec les valeurs communes de l’école publique. Le dire haut et fort pour que l’autorité de la modernité ne soit jamais contestée par des archaïsmes religieux. Sinon, régression et troubles, surtout régression des droits féminins.

6 commentaires
  • Pierre Desautels - Abonné 19 février 2018 09 h 18

    Non.


    L'Occident n'a pas de leçons à donner à personne. Surtout pas l'Occident chrétien. Ce sont les valeurs universelles qui doivent prévaloir.

    • Réjean Martin - Abonné 19 février 2018 16 h 47

      les valeurs universelles majoritaires ou minoritaires ?

  • Marc Therrien - Abonné 19 février 2018 16 h 43

    Je préfère souvent le conditionnel à l'impératif


    Si je comprends bien M. Légaré, son espoir de quasi harmonie sociale résidant dans l'absence "d’horribles conflits" se trouve dans la soumission des immigrants venus d’Orient aux valeurs dites occidentales (dont j’aurais aimé qu’il les spécifie) parce qu’elles font autorité morale ayant prouvé leur supériorité. Ceux qui refuseront de s’y soumettre seront alors accusés de fomenter le trouble et devront en subir les conséquences. Comme si jouer à «nos valeurs ont plus de valeur que les vôtres» allait effectivement calmer le jeu. Pour ça que c’est plus simple, parce que plus pragmatique, de s’en tenir aux droits humains universels qui sont déjà difficiles à faire respecter, parfois bafoués au nom de valeurs idéales justement.

    Marc Therrien

  • Marc Therrien - Abonné 19 février 2018 16 h 50

    Je préfère souvent le conditionnel à l'impératif


    Si je comprends bien M. Légaré, son espoir de quasi harmonie sociale résidant dans l’absence «d’horribles conflits» se trouve dans la soumission des immigrants venus d’Orient aux valeurs dites occidentales (dont j’aurais aimé qu’il les spécifie) parce qu’elles font autorité morale ayant prouvé leur supériorité. Ceux qui refuseront de s’y soumettre seront alors accusés de fomenter le trouble et devront en subir les conséquences. Comme si jouer à «nos valeurs ont plus de valeur que les vôtres» allait effectivement calmer le jeu. Pour ça que c’est plus simple, parce que plus pragmatique, de s’en tenir aux droits humains universels qui sont déjà difficiles à faire respecter, souvent bafoués au nom de valeurs idéales justement.

    Marc Therrien

  • Jean-Guy Aubé - Abonné 19 février 2018 17 h 12

    Les valeurs occidentales sont universelles

    Les grecs qui ont inventé la démocratie sont à la base de l'universilatié des valeurs occidentales. La lutte contre l'Islam ne date pas des gesticulations de la Meute ou du Front National. Elles tirent leur origine dans les croisades qui voulaient porter le message chrétien dans les contrées barbares. Aujourd'hui, nous faisons face au phénomène inverse: il s'agit de repousser les valeurs de ces peuples barbares hors du territoire de l'Occident. Ce conflit entre l'Islam et l'Occident chrétien perdure depuis l'émergence de l'Islam, et il ne se résoudra que par l'éradication de l'Islam. Même l'empire romain s'est désagrégé suite aux invasions de barbares qui n'étaient pas islamiques à cette époque. C'est pourquoi nous devons rejeter l'envahissement de valeurs contraires à l'universalité chrétienne. Comme disait Churchill, la démocratie n'est pas parfaite mais c'est le meilleur système que nous connaissons. La démocratie est toujours en évolution. Au début elle ne reconnaissait pas les droits des femmes, maintenant elle les reconnaît. La démocratie est perfectible mais nous devons la défendre contre les forces anti democratiques et théocratiques.

    • Pierre Desautels - Abonné 20 février 2018 07 h 57

      "Et il ne se résoudra que par l'éradication de l'Islam. "

      Votre appel à la guerre est vain. Vous avez déjà perdu. Les valeurs occidentales chrétiennes sont loin d'être universelles dans l'histoire. Des valeurs souvent sectaires, renfrognées et maintenant ringardes. Dans le monde entier, ce sont les chrétiens qui sont perçus comme des barbares. Pensons juste à la guerre du Vietnam. Suite à la défaite de ces "valeurs", de nouvelles valeurs universelles sont propagées. Il faudra vous y faire.