Justin le «preacher»

Dans son message annuel de Noël, le premier ministre Justin Trudeau invite les Canadiens à « tendre la main » à leurs voisins et à s’engager à « faire la différence ». Il les a aussi exhortés à prendre le temps de penser aux sacrifices consentis par les militaires « pour nous protéger ». Devant un tel épanchement d’appel à l’entraide, m’est apparue tout de suite l’image du prédicateur du haut de la chaire de l’église s’adressant à ses ouailles lors de la messe dominicale.

Pourtant, à l’occasion de ses « voeux » de Noël à ses concitoyens, n’est-ce pas plutôt le temps de leur rappeler son engagement à mettre tout en oeuvre pour améliorer la qualité de vie de la classe moyenne, un leitmotiv que M. Trudeau a martelé durant toute sa campagne à la chefferie du Parti libéral du Canada ? Une promesse qui, avouons-le, met encore beaucoup de temps à se manifester !

M. Trudeau, les Canadiens n’en ont rien à cirer de vos sermons de « preacher ». Ils s’attendent à ce que vous agissiez en véritable premier ministre pour qui les actes prédominent sur les « belles paroles » !

À voir en vidéo