Quand loto rime avec l’auto

Nous n’avons pas besoin d’ajouter des autos sur nos routes, mais on dirait bien que Loto Québec n’est pas de cet avis. Encore cette année, elle fait la promotion de 56 gros véhicules pour son tirage Célébration, des lots qui appartiennent à une époque révolue où on pouvait polluer tout en se croyant prestigieux. Comme le Québec aspire au titre de chef de file en matière de lutte contre les changements climatiques — dixit le site du ministère du Développement durable —, je propose que notre loterie nationale donne l’exemple en cessant de nourrir le culte de l’automobile individuelle avec des publicités triomphalistes. Je suis certaine qu’il y a dans cette agence des gens talentueux et pleins d’imagination capables de proposer des lots plus conformes à nos engagements environnementaux.