Le sourire «stratégique» de Couillard

Le sourire communicatif de la nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, semble avoir inspiré le premier ministre Philippe Couillard, à tel point qu’il a déclaré qu’il se servira de ce « flambeau » stratégique au cours de la prochaine campagne électorale de l’automne 2018 pour espérer se faire réélire le 1er octobre prochain. « C’est ce qu’on va faire… Les gens ont besoin de ça [sourire et positivisme] maintenant, et je pense qu’il faut mettre ça dans le paysage politique. »

Eh bien, M. Couillard, n’en déplaise à vos « bonnes intentions », je demeure fort perplexe quant au pouvoir de votre sourire pour faire oublier les années de vaches maigres que vous avez imposées aux Québécois depuis le début de votre mandat axé sur l’austérité. Conséquemment, à mes yeux, votre sourire « stratégique » aura autant d’effet que la pluie sur le dos d’un canard !


 
2 commentaires
  • Michel Lebel - Abonné 8 novembre 2017 09 h 19

    Le changement!


    Petit conseil au premier ministre: il faudra beaucoup plus qu'un sourire ''stratégique'' pour gagner les prochaines élections. Surtout ne pas s'asseoir sur son bilan; il faut un projet, un programme qui dit quelque chose, du changement. Le mot magique de la politique: le changement. C'est un peu, beaucoup court, mais ainsi va l'existence de nos contemporains. Le ''nouveau'' (pas tellement) dieu est le changement. À ne pas oublier!


    M.L.

  • Luc Le Blanc - Abonné 8 novembre 2017 22 h 49

    Le rire sardonique de M. Couillard

    À part un rire sardonique, je ne sais pas quel sourire pourrait bien esquisser le chef de l'austérité libérale. N'importe quoi d'autre apparaîtrait feint