«Transformer» le Québec, vraiment?

La nouvelle entente signée par le gouvernement du Québec avec la Fédération des médecins omnipraticiens ne peut pas être rendue publique ! « Ce n’est pas une convention collective », dixit le ministre Pierre Moreau. Qu’est-ce, alors ? Sans savoir ce que cache ce secret, il est très dérangeant de savoir qu’elle lie le gouvernement jusqu’en 2023, sans possibilité d’adapter les modalités de pratique des omnipraticiens aux nouvelles réalités. Par exemple, rien n’incite votre médecin de famille à communiquer et échanger avec vous par courriel ou téléphone, pour des suivis et conseils ponctuels sur des problèmes courants ou chroniques. La rémunération adaptée ou modulée à ces avenues contemporaines devra attendre. Une vision à courte vue qui hypothèque l’avenir pour longtemps.

1 commentaire
  • Michel Gélinas - Abonné 14 octobre 2017 23 h 15

    Rien en retour de ces mirobolantes augmentations de rémunération!

    Je suis entièrement d'acciords avc vous, M. Michaud, sur le fait qu'il faudrait que le MSSS négocie mieux avec les médecins omnipraticiens pour qu'on puisse communiquer avec son médecin, ce qui est absolument impossible actuellement.
    Le médecin ne retourne pas d'appel et impossible d'avoir une informatioon complémentaire, suite à un rendez-vous en clinique. On est comme paralysé. Prendre un autre rendez-vous avec un délai de 2 semaines, probablement, ne convient pas à cve type de besoin.
    On est bien loin du médecin de famille qui se déplaçait à domicile, avant et que fait toujours les médecin français!
    Assez insécururisant pour les patients laissés à eux-mêmes.