Biodiversité et herbe à poux

J’ai visité le parc Frédéric Back dimanche et j’en suis revenue complètement découragée. Oui il y aura de la biodiversité, mais il y aura aussi tellement d’herbe à poux que les enfants du quartier Saint-Michel continueront d’être touchés par des maladies respiratoires, comme l’a démontré la Santé publique dans une étude. Si aucun arrachage n’est fait, les millions de plants deviendront des milliards.

À voir en vidéo