Visite dans des écoles surpeuplées

En lisant l’excellent papier de Marco Fortier, intitulé, « Visite guidée dans des écoles surpeuplées », j’ai comme eu l’impression qu’il n’y avait pas de ministre sur l’île de Montréal tellement tout le personnel, la direction et les élèves vivent dans des conditions de misère.

Montréal avait un budget de 1 milliard pour le 375e anniversaire de la ville. On se réserve les meilleurs terrains pour l’immobilier, alors qu’on oublie que les familles que l’on attire dans ces immeubles d’habitation, elles auront besoin d’écoles pour leurs enfants, des écoles aussi confortables que les logis, j’imagine.

Le gouvernement du Québec compte 12 ministres sur l’île de Montréal, et lorsqu’il y a eu une rencontre de travail autour de monsieur Trudeau et les gens qui sont impliqués dans le dossier des demandeurs d’asile, il n’y avait pas de responsable pour les besoins d’école, alors que Montréal en souffre depuis fort longtemps. On veut le meilleur pour les enfants, tous les enfants, mais ça ne rapporte pas politiquement. Merci, Marco Fortier, de nous aider à découvrir les miracles que font tous ces gens dévoués aux enfants.

J’espère que les progressistes qui se sont tournés vers l’Équipe Coderre vont conserver leurs valeurs pour l’avenir des enfants de la CSDM, parce qu’elle est la seule à sembler souffrir de considération, année après année.