Honte aux députés conservateurs

Quels excès dans la réaction des députés conservateurs quant à l’indemnisation légitime qu’a reçue Omar Khadr ! Ces justiciers autoproclamés accusent formellement un enfant-soldat de terrorisme sans qu’aucune preuve ait pourtant prouvé l’affaire. La décence élémentaire exigerait une petite gêne avant de porter un tel jugement avec une si belle assurance.

Ils se basent sans doute sur les aveux de M. Khadr, qui étaient pourtant, à l’évidence, une simple stratégie pour se soustraire à la comédie de justice qui se déroulait au sud de la frontière. C’est comme si nos juges-députés nous disaient que Guantánamo était une prison modèle et que les tribunaux militaires américains avaient respecté toutes les règles que le droit reconnaît.

Ces prétendus justiciers font, avec l’opinion publique, la même chose qui a pourtant été condamnée par les cours : traiter un enfant comme un adulte. Ils ne seraient pas justifiés de le faire même si cet enfant avait été reconnu coupable. Ils le sont encore moins quand toute la preuve va dans le sens contraire. Et la comparaison qu’ils font avec les sommes que reçoivent les soldats canadiens blessés est une grossièreté qui pue le populisme de bas étage.

Dans l’affaire Khadr, le Canada a sérieusement manqué à plusieurs de ses obligations. Il a laissé un enfant se faire torturer sans lever le petit doigt. Il a volontairement brisé la vie d’un citoyen canadien qui, 10 ans durant, a souffert le martyre dans cette infâme prison qui est une honte pour un pays démocratique.

Contrairement aux députés conservateurs, je suis fier que le Canada reconnaisse ses fautes, bien tardivement d’ailleurs. Et je trouve tout à fait juste qu’une compensation financière soit à la hauteur des torts qui ont été commis et des obligations qui ont été bafouées.

3 commentaires
  • Jacinthe Lafrenaye - Inscrite 7 juillet 2017 08 h 27

    Et les États-Unis alors?

    Je suis d'accord pour cette indemnisation mais pourquoi les États-Unis ne paient-ils pas la moitié du montant? Après tout, ce sont eux qui ont pratiqué la torture de ce pauvre enfant.h

  • Jacques Tremblay - Inscrit 7 juillet 2017 09 h 56

    Et que nous a apporté notre soutien inconditionnel à la politique du gouvernement États-Unien au sujet de Guantánamo? Que nous devrions tous avoir hontes comme Canadiens d'avoir réélu pendant ces 10 ans à maintes reprises ce gouvernement conservateur. Honte, honte et déshonneur.
    Jacques Tremblay
    Sainte-Luce, Qc

  • Yvon Bureau - Abonné 7 juillet 2017 16 h 34

    Honte très honteuse.

    J'appuie ce titre.