Agir maintenant

Les dirigeants assemblés au G20 ont pour tâche de veiller au mieux-être d’une grande part de la population mondiale. À cet effet, une réunion préliminaire des ministres de la Santé a recommandé que la tuberculose reçoive la priorité, car elle s’est manifestée par 500 000 cas de tuberculose résistante l’an passé. Cinquante-cinq pourcent de ces cas sont apparus dans les pays du G20. Si l’on se base sur les coûts impliqués pour soigner une telle tuberculose et autres maladies résistantes aux antibiotiques, ceux-ci cumulés jusqu’en 2050 se situeraient aux environs de 100 000 milliards de dollars US ! Ne vaut-il pas mieux tenter d’agir le plus tôt possible afin de minimiser souffrances et dépenses ? La tuberculose doit être une priorité à la réunion du G20 !

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.