De la poudre aux yeux

L’occasion était trop belle… le fédéral n’allait surtout pas la rater. Et pourquoi pas « La Saint-Jean-Baptiste : fête nationale du Québec et de la Francophonie canadienne » telle que désignée sur le site Internet de Patrimoine canadien ? Après tout, 150 bougies « honorant » la fondation du Canada ne peuvent pas demeurer inaperçues au Québec ! Foutaise ! À mon sens, les festivités du fédéral ne représentent que de la poudre aux yeux des Québécois, une frime partisane qui ne peut que jeter de la confusion dans les festivités qui soulignent traditionnellement les festivités de la Saint-Jean-Baptiste au Québec. Les fédéralistes disposent déjà du 1er juillet pour célébrer le Canada… À eux d’en faire cette année une activité spéciale soulignant le 150e anniversaire de leur pays !