Le don de vie

Dans le cadre de la semaine nationale du don d’organes et de tissus, il est opportun de se rappeler que la majorité des citoyens peuvent apporter leur contribution sur une base volontaire.

Quel que soit le contexte religieux, la mort est un moment sacré qui appelle au respect. Le respect de ceux qui partent et le respect de ceux qui doivent faire leur deuil de la perte d’un être cher. La personne qui quitte cette vie emporte avec elle des organes et des tissus qui pourraient survivre et contribuer à la vie ou la qualité de vie de plusieurs autres personnes. La naissance est un don de vie et la mort offre la chance de partager ce précieux don.

Il faut continuer de convaincre la population que la mort peut être porteuse de vie, dans une démarche respectueuse du deuil, des croyances et des traditions. Ainsi, mourir c’est aussi donner et c’est aussi durer.