Mauvais «timing»!

L’agrile du frêne semble en train de décimer les frênes en Amérique du Nord, qui comptent pour 20 % des arbres des rues sur l’île de Montréal (il y en aurait 200 000 sur le domaine public, dont 26 000 dans le seul parc du mont Royal).

Alors, quand j’apprends que la Ville de Montréal, sans consultations publiques, veut couper 1061 arbres au parc Jean-Drapeau, sur l’île Sainte-Hélène, pour les remplacer par un amphithéâtre de béton afin de satisfaire éventuellement un promoteur privé, je me dis que la décision est choquante et qu’elle arrive à un très mauvais moment.

La Société du parc Jean-Drapeau refuse de rendre public le rapport d’expertise. Voilà qui est louche. De son côté, le maire Coderre ne s’en fait pas trop ; il a l’air conditionné pour ne pas trop suer.