Philippe Couillard connaît mal le BAPE

Dans son rapport d’enquête et d’audience publique, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a émis de sérieuses réserves au sujet du Réseau électrique métropolitain (REM). Toutefois, cela ne semble pas émouvoir le premier ministre Philippe Couillard, homme que beaucoup de chroniqueurs et d’éditorialistes disent très intelligent. M. Couillard a tenu à dire que le projet n’était « absolument pas » remis en question par l’analyse du BAPE. Étonnamment, le premier ministre a ensuite remis en question la mission du BAPE en disant que ce dernier pourrait avoir outrepassé ses compétences : « Les analyses économiques, ce type d’étude là, je ne suis pas certain que c’est dans leur mandat précis de faire ça. » Or, si le premier ministre (ou ses conseillers) avait lu le rapport avant de se prononcer, il aurait pu lire en page deux que la mission du BAPE consiste à « éclairer la prise de décision gouvernementale dans une perspective de développement durable, lequel englobe les aspects biophysique, social et économique. Pour réaliser sa mission, le BAPE informe, enquête et consulte la population […] ».

1 commentaire
  • Sylvio Le Blanc - Abonné 24 janvier 2017 15 h 29

    Et vlan !

    Bravo !