BAPE & REM

Pourquoi tant d’empressement pour réaliser ce projet de train automatisé ? Le BAPE n’a même pas publié son rapport que Denis Coderre, Laurent Lessard et Philippe Couillard clamaient qu’il doit se faire et vite ! Quelques petits extraits du rapport du BAPE : la CDPQ n’a pas fourni les informations nécessaires pour que les commissaires puissent formuler une opinion quant à l’impact du projet sur les milieux naturels, ni sur la réduction (ou l’augmentation) des gaz à effet de serre. Le REM n’entraînera pas une diminution du nombre de voitures qui traversent le pont Champlain de plus de 10 %. Des scénarios alternatifs n’ont pas été évalués par la CDPQ pour aucune des antennes du réseau, bien que plusieurs experts en transport en commun en aient proposé des beaucoup moins chers, et qui génèreraient moins de gaz à effet de serre. Le rapport du BAPE a recommandé que l’entente entre le gouvernement du Québec et la CDPQ soit rendue publique, et que les finances du REM soient transparentes, comme celles des autres fournisseurs de transport en commun doivent l’être. Le maire Coderre, qui aime se vanter qu’il est le maire du peuple, méprise l’opinion de ses concitoyens en balayant du revers de la main le rapport du BAPE, auquel une centaine de citoyens ont contribué en déposant des mémoires lors des consultations.