Trump et Poutine de connivence?

Pendant la campagne électorale et depuis qu’il est élu, Trump a toujours nié la responsabilité de la Russie au sujet du piratage des ordinateurs de Clinton et de Podesta du Parti démocrate. À cet égard, il a prétendu qu’un individu de 400 livres, seul dans son lit, pouvait être responsable d’une telle attaque. Mieux encore, il doute des conclusions des agences de renseignement et reprend les propos d’Assange selon lesquels la Russie n’est pas en cause dans ce piratage. Au moment d’écrire ces lignes, CNN annonce que Trump pourrait réduire le pouvoir du directeur du renseignement national. De plus, il a nommé un homme très proche de Poutine à un poste prestigieux.

Considérant ce qui précède, le dénigrement répété des conclusions des agences de renseignement par Trump et sa bienveillance à l’endroit de Poutine suscitent des doutes dans mon esprit. Aussi, deux questions doivent être posées. Trump et Poutine étaient-ils de connivence dans ce piratage du Parti démocrate ? Si tel est le cas, qui a servi d’intermédiaire pour protéger Trump ? À cet égard, l’invitation de Trump à Poutine pendant la campagne ne doit pas être prise à la légère ni la sympathie réciproque qu’ils ont manifestée l’un pour l’autre, notamment, depuis l’élection de Trump.

À voir en vidéo