Deux femmes montent au front

Les membres de Démocratie Québec et de Projet Montréal ont tranché pour deux candidates féminines à la tête de chacun des partis d’opposition dans la capitale nationale et dans la métropole. En effet, ce sont Anne Guérette et Valérie Plante qui devront affronter deux bonzes de la politique municipale, à savoir Régis Labeaume et Denis Coderre, aux élections municipales de novembre 2017.

Même si la pente risque d’être abrupte pour atteindre la mairie des deux municipalités concernées, je suis d’avis que la seule présence des Mmes Guérette et Plante apportera un élément de fraîcheur dans le débat de la politique municipale qui en a grandement besoin, compte tenu du fait que MM. Labeaume et Coderre font cavalier seul depuis leur élection à la mairie de leur municipalité respective.

J’ajouterai que la présence au front de deux représentantes de la gent féminine apportera une dimension différente dans le débat municipal qui est mené actuellement par deux hommes qui font voguer la galère sans réelle opposition depuis des années… un scénario nouveau qui ne peut que profiter aux Montréalais et aux Québécois.

1 commentaire
  • Jean-Pierre Grisé - Abonné 6 décembre 2016 09 h 11

    Plus il y aura de femmes dans la vie publique.

    Mieux on se portera mais il y aura aussi des exceptions...