Brossard, bientôt ghetto?

Ce qui est très inquiétant pour une société démocratique comme le Québec c’est le fait que puissent se créer des zones de « non-droit » où pourront évoluer des communautés comme celle que veut établir M. Nabil Warda à Brossard. « Non-droit » parce que les lois du Québec ne s’y appliqueraient pas intégralement, mais celles d’une communauté qui cherche par voie d’accommodements divers à instaurer des façons de vivre antidémocratiques.

Mais ce qui est plus inquiétant encore, c’est que le député de La Pinière, M. Gaétan Barrette, ait pu même envisager de gagner des votes au mépris des lois du pays, à moins, bien entendu, que la caste ministérielle médicale fonctionne selon des lois et principes qui lui sont propres !

Veut-on créer à proximité de Montréal un Molenbeek bruxellois ou ces banlieues françaises où la police n’ose pas entrer ?

J’invite le promoteur de ce projet insensé à revoir la définition de ce qu’est un « ghetto », car c’est très exactement ce qu’il veut créer ici en terre québécoise. Et qu’on ne me taxe pas d’« islamophobe », car il ne s’agit pas de religion, mais bien de politique.

1 commentaire
  • Alexis Lamy-Théberge - Abonné 18 novembre 2016 15 h 10

    Honte

    Il n'y a donc pas suffisamment d'ignorance transmise sur les réseaux sociaux, il faut également donner à l'hystérie collective un porte-voix qui fut symbole d'objectivité journalistique?

    Comment peut-on laisser dire que cette situation conduira au "« Non-droit » parce que les lois du Québec ne s’y appliqueraient pas intégralement, mais celles d’une communauté qui cherche par voie d’accommodements divers à instaurer des façons de vivre antidémocratiques".

    Vraiment?