cache information close 

Au-delà de la place de la chimiothérapie dans le traitement du cancer

Amenons la réflexion au-delà du débat actuel déclenché par l’entrevue de Mme Josée Blanchette dans le cadre de l’émission Tout le monde en parle diffusée dimanche passé sur la place de la chimiothérapie dans le traitement du cancer…

Si cela était le symptôme d’un système de santé qui aurait des difficultés à assurer et sécuriser les gens quant à la qualité et la pertinence des soins offerts au Québec ? Dans ce grand monde aux intérêts multiples, serait-il le moment de revoir les mécanismes en place assurant la transparence dans le choix et la pertinence de l’utilisation des technologies en santé ?

Un INESSS plus fort et plus influent quant aux choix et quant à l’usage optimal des médicaments aurait-il permis d’atténuer la vague médiatique que cette entrevue a provoquée ?

1 commentaire
  • Yvon Bureau - Abonné 7 octobre 2016 10 h 06

    Comment ne pas espérer que

    une personne, atteinte d'un cancer, avec diagnostic et pronostics, puisse consulter un site officiel d'information? Sur les avantages, les inconvénients, les risques. Avec des statistiques à jour, des photos, des vidéos faciles à comprendre. Cette source d'information sera officielle, sécuritaire, mise à jour régulièrement, facile à lire et à regarder.

    Mon souhait : communiquons mieux avec le patient, dépassons au + tôt le verbal. Il y a tellement de nouvelles approches et techniques de communication, pour plus d'impacts et plus d'efficience.

    Pour les professionnels de la Santé, le plus noble en soins, c'est de soigner avec des consentements et des refus éclairés et libres.

    Libres, si absence de pression, de menace, d'espoirs impossibles.

    Merci pour cet article.