Innocent

Je me suis fait traiter d’innocent ce matin par un cycliste qui réclamait la priorité de passage alors que je traversais, comme piéton, la rue Marie-Anne vers le sud, sur la rue Saint-André. Pourtant, j’étais bien arrivé le premier au coin de la rue côté ouest et il y a bien un panneau d’arrêt du côté est, que le cycliste a choisi d’ignorer. Même un automobiliste, qui a fait son arrêt, a choisi d’avancer alors que j’étais encore au milieu de la rue.

C’est la première fois à cet endroit. Mais la foire d’empoigne est beaucoup plus fréquente à l’intersection de la rue Saint-André et de la rue Cherrier, où un passage piétonnier permet de traverser la rue Cherrier : ce passage piétonnier traverse aussi la piste cyclable. Il y a bien un panneau qui rappelle aux automobilistes qu’ils doivent s’arrêter pour donner priorité aux piétons, mais le piéton ne doit donner aucun signe d’hésitation. Par contre, pour beaucoup de cyclistes, le piéton n’est pas du tout respecté. Sur la piste cyclable entre l’avenue du parc Lafontaine et la rue Saint-Hubert, c’est souvent une piste de course pour vélos : tout pour faire peur aux piétons, malgré la présence du passage piétonnier.

J’espère que l’arrondissement ne déplacera pas le passage piétonnier au coin de Saint-Hubert soi-disant pour protéger les piétons, alors que c’est le comportement irresponsable de certains cyclistes qui est la cause du risque d’accidents, ceux-là mêmes qui roulent aussi à contresens du trafic ou sur les trottoirs et qui font fi de la signalisation.

À voir en vidéo