Gare de Sainte-Foy: impossible de faire pire

S’il y a un projet qui mérite d’être réalisé, le déménagement de la gare de Sainte-Foy, c’est effectivement celui-ci. Ouf ! Les pauvres passagers qui arrivaient à cet endroit avaient davantage l’impression de débarquer à « Saint-Lin-du-Buton » qu’à Sainte-Foy ; le dépaysement était brutal. De plus, combien de citoyens de Québec ne connaissent pas le chemin pour s’y rendre ! Son emplacement actuel représente un suicide commercial.

Le réaménagement de la tête des ponts, une belle courroie de transmission, permettra des aménagements urbains pertinents ainsi qu’une utilisation beaucoup plus utile et intelligente des magnifiques terrains aux possibilités immenses. De ce fait, la nouvelle gare de Sainte-Foy, entre autres, pourra renaître sous des allures plus modernes tout en offrant des services nettement bonifiés. Au fond, pouvons-nous faire pire que maintenant ?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

1 commentaire
  • Jean Richard - Abonné 26 août 2016 09 h 26

    Gare sans avenir

    Selon un quotidien de Québec, Via Rail aurait de vagues projets de réaménagement de la liaison Montréal-Québec. Comme l'usage de la voie actuelle ne permet pas à la société ferroviaire d'améliorer son service, celle-ci envisagerait plutôt une liaison par la rive nord, ce qui lui permettrait en même temps de desservir à nouveau Trois-Rivières.

    Si jamais ce projet se réalise (il y a de forts doutes, mais on ne sait jamais), l'actuelle gare de Sainte-Foy serait abandonnée, étant loin du parcours. Rien n'indique dans le vague projet qu'elle serait remplacée. Via Rail préfèrerait sans doute se rendre immédiatement à la gare du Palais car entretenir deux gares pour cinq trains par jour, ça fait monter le prix des billets, qui est déjà très élevé.

    Maintenant, si l'arrivée à la gare de Sainte-Foy vous donne l'impression d'être descendu à Saint-Loin-du-buton, celle à la gare du Palais peut aussi vous laisser croire qu'on descend à une jolie gare, mais plantée au milieu de l'autoroute A20. Il faudrait que Québec fasse un effort pour mieux arrimer cette gare au reste de la ville. Prendre les transports en commun à partir de cette gare s'apparente à un parcours du combattant. C'est encore pire que la nouvelle gare routière de Kéolis à Montréal.

    Peu de gens croient réellement au sérieux de Via Rail, mais il reste permis de rêver.