Il faut annuler le G20 pour donner une leçon à la Chine

Plus la Chine s’enrichit et plus elle nie les autres pays. Plus la Chine s’enrichit et plus elle impose à l’intérieur des règles très chinoises aux compagnies étrangères, particulièrement dans le domaine du savoir-faire et de l’informatique. Plus la Chine s’enrichit et plus elle cherche à s’étendre militairement. Et ce n’est pas une quelconque Cour de La Haye qui va changer quoi que ce soit à son ambition.

Que font les gouvernements étrangers ? Rien. Leur seul intérêt est la manne qu’ils espèrent pour leurs compagnies nationales. D’autres gouvernements espèrent recevoir un peu de cette manne sous forme d’aide internationale.

Que font les gouvernements des pays riches occidentaux ? Ils se taisent ou font des discours d’apaisement ou des promesses. Dans les conditions actuelles, ils n’ont aucun intérêt à s’opposer à Pékin. Ils ferment les yeux et, comme durant les années 1930 face à Hitler, essaient d’amadouer le dictateur. Et ils sont fiers d’eux.

Et pendant ce temps, Liu Xiaobo, qui a poussé les valeurs occidentales, croupit en prison. Qui ? Liu Xiaobo. Connais pas.

Les Chinois ont horreur de « perdre la face ». Annuler le G20 ferait perdre la face à Xi Jinping. Quel effet cette situation aurait-elle ? Peu d’effet. Les Chinois sont déjà trop forts économiquement, politiquement (à l’intérieur), et d’un point de vue militaire (régionalement). Alors pourquoi un tel affront ? Pour montrer à la Chine qu’on veut qu’elle soit un partenaire et non pas un dominateur régional. Pour montrer à la Chine qu’on ne veut pas de successeur à la domination internationale américaine.

À voir en vidéo