Sale Plateau!

Depuis quelques mois, je pratique de nouveau le Plateau-Mont-Royal après l’avoir quitté en 2003. J’y marche énormément par les petites rues et ruelles, pour varier un parcours qui me conduit inévitablement à mon nouveau lieu de travail. Souvent, je dois contourner et même enjamber les immondices laissées un peu partout par une faune qui préfère regarder côté terrasse. La période entourant le premier juillet a culminé côté déchets, alors que des montagnes de déchets ont poussé un peu partout, envahissant par endroits des trottoirs complets.

Matelas punaisés, pelures de banane et crottes de chien… et vous n’avez rien vu. Les odeurs nauséabondes, les émanations putrides et la disposition approximative de ces tas de vidanges sont insalubres, en plus de faire lever le coeur. Alors que Montréal offre maints centres de recyclage où tous peuvent déposer leurs rebuts, que les éboueurs passent souvent et que les maisons de dons pullulent, les pseudo-branchouillés du Plateau ne trouvent rien de mieux que de lancer leurs cochonneries au bout de leurs bras. J’en appelle au sens civique des gens, car leur quartier jadis envié devra bientôt être parcouru muni d’un masque à gaz, d’une combinaison de protection et d’oeillères… si nous ne choisissons pas de fréquenter des lieux plus civilisés.

À voir en vidéo