Oui au port en eau profonde

L’idée d’aménager un port en eau profonde sur le site initialement dédié au projet Rabaska à Lévis est géniale. Ce secteur, non encore développé, possède un potentiel industrialo-portuaire extraordinaire. Bien sûr, il faudra au préalable un comité formé par la Ville de Lévis, la Ville de Québec et le Port de Québec pour en établir les fonctions précises et son occupant.

De l’autre côté, la coalition Rabat-Joie, qui s’opposait au projet Rabaska, présente une opposition qui ne tient pas du tout, mais pas du tout la route. Ce groupe prône la protection de la fonction récréotouristique du secteur. Erreur !

La preuve en est que les secteurs du Petit-Champlain, de la place Royale et du Vieux-Port de Québec, par eux-mêmes, représentent des attraits touristiques par excellence de la ville de Québec ; pourtant, le port de Québec les ceinture par son omniprésence.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

1 commentaire
  • André Mongrain - Abonné 17 juin 2016 18 h 49

    Tellement beau !!!

    C'est vrai que c'est tellement beau les installations du port de Québec, surtout la section entre la Promenade Samuel de Champlain et Le secteur du Petit Champlain !!!!
    Incroyable de lire des commentaires comme ça, on est pas obliger de répèter
    la même chose du côté de Levis, pourquoi pas y faire le port pétrolier tant qu'à y être !!

    André Mongrain
    Trois-Rivières