FN: Amir Khadir, le cabotin

« C’est une Française qui arrive au Québec, alors on n’est pas pour la repousser. Ce serait lui servir la même médecine qu’elle sert aux immigrants comme moi. […] Comprenez-moi bien, c’est par humanisme que je me suis offert », a lancé Amir Khadir pour justifier sa rencontre avec Marine Le Pen, la leader du Front national (FN). Ah ! l’humour de gauche…

Ainsi, pendant que Françoise David refuse de s’asseoir à côté du chef péquiste à cause de son passé antisyndical, Amir Khadir lui, cherche à rencontrer la chef d’un parti d’extrême droite xénophobe pour lui donner des leçons d’humanisme ! Bonjour la cohérence ! Qu’espérait notre bon docteur ? Convertir le FN au socialisme et au multiculturalisme ? Gagner la sympathie des électeurs québécois par un énième coup d’éclat burlesque ? Au lieu de jouer au cabotin en essayant de séduire Mme Le Pen, Amir Khadir ferait peut-être mieux de préparer une coalition pour la prochaine élection québécoise, car, pour l’instant, c’est encore Philippe Couillard qui rit le plus fort dans sa barbe.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.