Ceci n’est pas un pipeline

Comme un loup portant une parka en laine de mouton un point trop serrée et sonnant à votre porte pour vous vendre du savon, le projet Énergie Est qu’on tente de nous faire avaler se présente, chez nous, comme un intrus. On peut même parler d’une tentative de violation de domicile d’une certaine façon, tellement la volonté de la pétrolière TransCanada, c’est-à-dire de passer outre à la Loi sur la qualité de l’environnement du Québec (article 31.1), ressemble à une véritable introduction par effraction de territoire (75 % du tracé du pipeline au Québec se retrouve en zone agricole).

On ne verra jamais la lumière au bout du pipeline dans ce dossier, si une véritable étude d’impact environnemental n’est pas faite sérieusement, comme le demandent plusieurs groupes et citoyens environnementaux. À l’heure actuelle, audiences du BAPE en bandoulière, les dés vous semblent-ils « pipelinés » d’avance ? Il nous faut juste assez de front pour ne pas laisser le loup entrer dans la bergerie en tuxedo. […]

À voir en vidéo

1 commentaire
  • Brigitte Garneau - Abonnée 8 mars 2016 12 h 19

    L'EAU EST VITALE, ESSENTIELLE ET IRREMPLAÇABLE!

    Pourquoi toute cette mise en scène alors qu'il est encore possible d'éviter la TRAGÉDIE qui nous mènera nécéssairement à la CATASTROPHE? Il n'est pas question de choisir entre LA VIE (nous sommes tous et toutes concernés) et LE PROFIT (celui des pétrolières). Pourquoi RÉGRESSER, SACCAGER et DÉTRUIRE alors qu'il faut ÉVOLUER, PROTÉGER et CONSTRUIRE?? L'EAU EST VITALE pour tous les humains. Quand on pense qu'il faut 8 litres d'eau pour produire un litre de pétrole sale. Imaginez les millions de litres d'eau en pure perte! TransCanada est, ni plus ni moins, à la veille de commettre le plus gros VIOL ENVIRONNEMENTAL de la planète! Rien de moins...et nous en serons TOUS les TÉMOINS (complices pour certains) et ensuite: les VICTIMES!