De la cohérence, M. le Maire

Monsieur Labeaume se préoccupe avec raison de la santé du lac Saint-Charles qui fournit l’eau à une grande partie de la ville. C’est tout à fait normal de le faire si on ne veut pas connaître de sérieux problèmes. Évidemment, on peut se questionner sur la façon de le faire, mais on connaît l’approche plutôt vigoureuse du premier magistrat. Mais personne à Québec ne contestera auprès de son maire l’idée de s’occuper de la qualité de l’eau, qui est un bien essentiel.

Par contre, comment comprendre que M. Labeaume ne s’inquiète pas des risques énormes que son approbation du pipeline Énergie Est peut causer à la prise d’eau de Sainte-Foy ? Où est la cohérence ? L’expérience des déversements de produits pétroliers dans certains endroits n’est pas une vue de l’esprit. C’est une réalité qui devrait faire réfléchir nos élus concernant le pipeline qui prévoit traverser le Saint-Laurent à la hauteur de Saint-Augustin. Et cela même sans compter tous les autres cours d’eau que veut franchir le pipeline. Ces cours d’eau se déversent dans le fleuve et un seul déversement polluerait non seulement ce cours d’eau, mais le fleuve sur une très grande longueur. Et Québec fait partie des risques évidents. Il faut quand même être cohérent. Si c’est important d’un côté, c’est aussi important de l’autre.

À voir en vidéo