Le bruit des avions à Ahuntsic

Aux ministres Garneau et Joly,

J’ai la chance de vivre depuis près de 25 ans en plein coeur du quartier Ahuntsic à Montréal. Je suis à même de témoigner de la dégradation de la qualité de vie dans le quartier en raison de la circulation des avions au-dessus de nos foyers. Dommage que les gouvernements fédéral, provincial et municipaux ne se soient pas mieux concertés. Mirabel était la solution idéale à court, moyen et long termes pour le Québec et le grand Montréal. Des liens rapides et directs entre le centre-ville et l’aéroport « régional » Dorval auraient permis d’assurer la pertinence, la rentabilité et la pérennité de Mirabel. En espérant que, maintenant que vous occupez un poste de pouvoir et de décisions, vous ferez preuve de davantage de vision et de préoccupation pour l’intérêt public et la qualité de vie.

Certes, le bruit nous agresse. En été, il n’est pas rare qu’en pleine nuit ou tard le soir le niveau sonore dans la maison soit inacceptable. Pour ma part, je suis également préoccupé par les risques pour la santé et la sécurité. Avez-vous évalué les risques associés à la combustion des produits pétroliers utilisés ? Quels contaminants sont rejetés dans l’atmosphère et retombent sur nos potagers et nos habitations. Y aurait-il des produits cancérogènes par hasard ? En ce qui a trait à la sécurité, nous pourrions en discuter longuement… Votre ministère a-t-il procédé à une analyse de risque complète ?

En espérant, Monsieur Garneau, que vous et Mme Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville, appuierez les citoyens d’Ahuntsic pour que cesse cette situation qui a assez duré.

À voir en vidéo