Incitation à la haine

Je crois que la vraie question au sujet des radios de Québec n’est pas la liberté d’expression, mais plutôt l’incitation à la haine. Et malheureusement, il y a trop peu de cynisme et d’humour dans leur discours pour pouvoir les comparer à Charlie Hebdo. Ces animateurs, au contraire, se prennent très au sérieux et leur but est de convaincre le plus grand nombre de gens possible qu’ils sont victimes d’injustice, et que les responsables de leurs malheurs sont les écologistes, les intellectuels, les cyclistes, les féministes, les autochtones, etc.

Ces animateurs pointent des groupes sociaux et les stigmatisent, les démonisent, les ridiculisent, et ainsi, fort habilement, réveillent la haine, la colère, l’envie et les frustrations chez leurs auditeurs. Voilà d’où provient le climat vicié de Québec. Leur pouvoir est grand, il n’y a qu’à regarder la carte électorale de la dernière élection fédérale pour voir clairement le phénomène.

Cette tactique de prise de pouvoir idéologique à travers les médias s’est vue nombre de fois dans l’histoire, cela dégénère immanquablement vers la radicalisation et la violence. N’y a-t-il pas une loi au Québec ou au Canada pour interdire les discours qui incitent à la haine ?

À voir en vidéo