Les déficits de Trudeau

Le Canada ne semble pas être trop endetté, ses finances publiques sont en ordre. Le Canada peut-il se permettre d’accroître sa dette sans se mettre en danger ? Malgré l’accroissement proposé de la dette par le Parti libéral du Canada, le pays conservera-t-il une marge de manoeuvre au cas où l’économie mondiale s’affaiblit à nouveau dans deux ou trois ans ?

Il y a une différence importante entre un déficit subi et un déficit planifié et demandé par la population lors de la prochaine élection fédérale.

 

Les déficits proposés par le Parti libéral du Canada vont donner un coup de fouet à l’activité économique, vont servir à améliorer la situation des plus démunis et vont permettre d’investir dans les infrastructures et tout ceci sera bénéfique pour la plupart des Canadiens.

Et si Justin Trudeau avait raison ?

À voir en vidéo