Lettre ouverte à Régis Labeaume

Le moment est venu, en vertu de la politique du 1 %, de compléter l’Amphithéâtre de Québec par une oeuvre d’art. Il s’agit donc de presque quatre millions de dollars. De quoi faire saliver les spécialistes à la mode qui trop souvent nous déçoivent (je me voile le visage en pensant à l’éclairage d’un pont historique, au cube d’une place de prestige, à d’autres cubes parallélépipèdes rectangles que je n’ose montrer du doigt). Vite que des suggestions soient mises sur la table.

Je m’amène donc avec une proposition, tenez-vous bien : celle d’un orgue monumental dans l’enceinte de l’amphithéâtre. Dont les tuyaux de 64 pieds feraient trembler l’édifice. Dont les trompettes en chamade soulèveraient la foule aux matchs de hockey. Dont la virtuosité des pieds, bras et mains des magiciens du « roi des instruments de musique » ferait pâlir celle des plus spectaculaires rockeurs. Garantie d’une atmosphère enlevante pour les grands événements. Garantie de l’inspiration son-lumière-cirque-symphonie de nos Robert Lepage. Garantie de l’envie de nos prochains visiteurs de la LNH. Pour la somme que vous devrez consacrer à une oeuvre d’art, sans doute muette, vous pouvez rêver à un monument du plus haut niveau technique et artistique. Vivant et sonore en plus !

Monsieur le maire, vous aviez été ému par le projet (résurrection de l’orgue de 1753 détruit par les bombes du siège de la ville) que j’étais venu vous présenter, en compagnie de votre regretté prédécesseur Jean Pelletier, et pour lequel vous n’aviez pas hésité à accorder un montant substantiel. Maintenant installé dans la chapelle du Musée de l’Amérique francophone (en face de votre hôtel de ville), cet orgue, unique en Amérique, est devenu incontournable pour les spécialistes d’ici et de l’étranger. Il n’en tient qu’à vous que l’Amphithéâtre de Québec, à l’instar du Colisée de la Rome antique dont on pouvait entendre l’orgue à 20 kilomètres, soit complété par une oeuvre d’art dont on admirera l’audace, l’originalité, la parfaite pertinence.

À voir en vidéo