Fierté québécoise

Le couple Snyder-Péladeau a démontré, avec intelligence et finesse, que les Québécois ne sont pas que les parents pauvres des Canadiens. Au-delà des mesquineries partisanes (pour une fois), il faut reconnaître que l’on peut organiser une fête grandiose, à Québec, en ayant recours à tous les talents nés ici : couturiers, traiteurs, chansonniers, entrepreneurs, hôtelier, agriculteurs, et j’en oublie, tout ça dans un décor historique et merveilleusement conservé. L’Amérique francophone n’a plus à être timide puisque ce gala s’est tenu en français uniquement, sans décorum inutile, en intégrant à la liesse badauds, curieux et admirateurs.

Jamais je n’ai vu (et je suis vieille) pareil souci de mettre le Québec en valeur et de démontrer que les Québécois peuvent tout, s’ils le veulent et ne craignent rien. En ce sens, MM. Couillard et Barrette ont raison de parler d’une démonstration politique, et c’est merveilleux d’en être témoin.

À voir en vidéo