Si c’est bon pour nous…

Je lisais le 12 août, dans la rubrique Libre opinion du Devoir, une lettre écrite par une dame de Percé qui dénonce, avec raison, le service pitoyable que reçoivent les résidants et contribuables des régions éloignées en transport en commun.

Dans sa lettre, elle dit entre autres que : « On dit que le transport en commun n’est pas rentable en Gaspésie. » Le transport en commun à Montréal, Québec, Laval et je ne pense pas me tromper, n’est rentable dans aucune ville ou région du pays. Via Rail n’est pas rentable à la grandeur du pays, et pourtant elle donne un service subventionné par des fonds publics comme toutes les sociétés de transport mentionnées ci-dessus.

Vous, les résidants de la Gaspésie et autres régions du Québec, avez payé par l’entremise de vos taxes la construction à coups de milliards de métros, trains de banlieue et réseaux de bus dont nous, résidants des grands centres, profitons. À mon avis, il est totalement injuste que les gouvernements québécois et fédéral ne subventionnent pas un service qui est aussi essentiel. Autant pour nous que pour vous.

À voir en vidéo