Haro sur le gouvernement Harper!

Après celui du Québec, c’est le gouvernement de l’Ontario qui subit le mutisme, l’arrogance et la condescendance du gouvernement Harper. La ministre responsable de la Francophonie a révélé avoir écrit cinq fois à son homologue fédéral sans recevoir aucune réponse, et ce, au sujet de la volonté de la province de devenir membre de l’Organisation internationale de la Francophonie. Gageons qu’avec l’élection d’un gouvernement du NPD en Alberta, cette province commencera elle aussi à subir le même sort dans ses contacts avec le gouvernement fédéral. Les ministres et le premier ministre sont interpellés et ils ne répondent tout simplement pas !

Et voilà que l’ONU rappelle à l’ordre le Canada au sujet des droits de l’homme ; et à ce sujet, la liste est longue. C’est sans compter les accrocs à la démocratie et le mépris des institutions parlementaires qu’illustrent le dépôt de projets de loi mammouths et les bâillons ; la fragilisation de Radio-Canada et des statistiques officielles, des services publics essentiels ; le retrait de Kyoto et l’indifférence face aux changements climatiques et à la protection de l’environnement en général ; le refus de lancer une enquête publique sur l’accident de Lac-Mégantic ; la valorisation des armes à feu qui se traduit par la destruction du registre national ; l’attitude belliqueuse en politique internationale ; l’envoi de chèques aux familles juste avant l’élection ; la diminution des transferts aux provinces en matière de santé ; etc., etc., etc. Qu’est-ce que ce gouvernement a fait de bon ?

J’espère que tous les électeurs, particulièrement ceux des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, prendront conscience des sophismes, de la rigidité idéologique, de l’intolérance, du manque de transparence, de l’autoritarisme et du caractère antidémocratique des conservateurs. Ils nous ramènent dans la grande noirceur à la Maurice Duplessis.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

5 commentaires
  • Denis Paquette - Abonné 28 juillet 2015 01 h 38

    Le chacun pour soi

    Qu'attendre de ces gens autre chose que leur turpitude, des primitifs qui ont découvers un jour qu'ils pouvaient influer sur leurs propres conditions, que dire de plus sinon qu'ils en sont a leurs premiers balbutiements, ils me font penser a mon chat qui un jour s'est découvert dans un miroir, combien de fois l'ai-je vu en faire le tour et ne jamais rien y comprendre, peut etre faudrait-îl revoir la planète des singes, surprenant les termes exploités, la place qu'occupe le chacun pour soi, n'en sommes-nous pas toujours la

  • Pierre Grandchamp - Abonné 28 juillet 2015 07 h 48

    Les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches?

    Maxime Bernier va être réélu quasiment par acclamation.

    Quant à la région de Québec, il y a fort à parier que plusieurs bleus vont y être élus.

    • Françoise Maertens - Abonnée 28 juillet 2015 22 h 30

      Fort probablement malheureusement....

  • Yvon Bureau - Abonné 28 juillet 2015 08 h 39

    L'Évèment d'octobre

    Le Québec a eu Ses évènements d'octobre.

    Le Canada aura L'Évènement d'octobre : Bye Bye Parti conservateur !

    Prions tous les dieux et tous les diables à cette fin!

  • Yves Côté - Abonné 28 juillet 2015 09 h 12

    Mais aussi...

    On pourrait aussi se demander "Pour qui est-ce que ce gouvernement a fait de bonnes choses ?"...
    Cela ne nous mettrait-il pas tous sur la piste d'une réponse valable pour la question pertinente de Monsieur Blais ?

    Tourlou !