Où sont les femmes?

Lettre à l’intention de Monique Jérôme-Forget
 

En tant qu’économiste, je suis régulièrement ébahie de la faible représentativité de mes collègues féminines dans les différents événements que propose notre industrie. L’Association des économistes québécois, à ce chapitre, ne cesse de me surprendre par son inaptitude à inviter des femmes à faire part de leur expertise. À preuve, l’Association célébrera en mai 2015 son 40e congrès et le programme fait état de… 32 conférenciers et d’une seule conférencière, Monique Jérôme-Forget.

Madame Jérôme-Forget, vous qui avez écrit Les femmes au secours de l’économie et dont j’admire la détermination à améliorer la représentativité des femmes en finances et en économie, j’espère que vous profiterez de votre tribune pour enjoindre l’ASDEQ ainsi que son partenaire principal, la Caisse de dépôt, et les autres commanditaires à reconnaître la contribution des femmes en économie et à favoriser une plus grande diversité lors de tels événements. De nombreuses femmes occupent des postes clés dans ce domaine, et je constate que la diversité de nos points de vue contribue à approfondir le champ.