L’humilité d’un maire!

Dans les médias, dont Le Devoir, le maire de Saguenay, Jean Tremblay, a déclaré être « une » des meilleures personnes pour diriger la ville. Quelle belle preuve d’humilité de sa part ! J’ai toujours pensé qu’il se croyait être la seule. À quelle autre personne susceptible de le rempl… pardon, de lui succéder pensait le maire ? À la conseillère désignée de l’opposition officielle, Josée Néron ? Bien sûr que non ! Il l’accuse, dans le même article, de chercher à se faire une place au soleil, parce qu’elle dénonce les procédures interdites par la loi qu’il utilise. Mais au sens propre, cette place au soleil, celui de Nice en France notamment, n’est-ce pas plutôt deux de ses amis conseillers qui s’en sont prévalus, pour ensuite refiler la facture aux contribuables ?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

2 commentaires
  • François Dugal - Inscrit 11 mars 2015 09 h 25

    Méditons

    L'humilité est une vertu.
    L'orgueil est un péché.
    Méditons, monsieur le maire.

  • Pierre M de Ruelle - Inscrit 11 mars 2015 10 h 01

    L'argent parle:

    Parait il que les taxes dans sa ville sont de 500 dollars inferieures a celles de villes de memes grandeurs...
    Assez important par les temps qui courent, pour les gens de la classe moyenne ou ce qu'il en reste.