Menace au patrimoine

La ministre de la Culture, Mme Hélène David, vient d’autoriser un projet de développement résidentiel sur les terrains du collège Jésus-Marie et du Domaine Benmore, au coeur du site patrimonial de Sillery, en plus de donner son aval au plan particulier d’urbanisme (PPU) de la Ville de Québec, qui prévoit l’ajout de 800 logements sur le site. Ces décisions sont tout à fait incompréhensibles de la part de la ministre chargée de la protection du patrimoine québécois.

Depuis sa création, en 1964, le site patrimonial n’a cessé d’être bafoué et morcelé, au point d’être réduit à une peau de chagrin et d’avoir perdu sa cohérence d’ensemble. Il demeure aujourd’hui inconnu de la vaste majorité des citoyens de Québec (et que dire des autres citoyens du Québec). Au lieu de saisir la dernière occasion de protéger les terrains encore non construits du site, la ministre David, comme ses prédécesseurs, a cédé aux pressions des promoteurs immobiliers et de la Ville de Québec.

Montréal vient d’annoncer la plantation de 300 000 arbres (dont plus de 25 000 en 2015) et l’aménagement d’une promenade urbaine qui reliera le fleuve et le mont Royal (un des 12 sites patrimoniaux du Québec) et mettra en valeur les éléments patrimoniaux et emblématiques de la ville. Pendant ce temps, à Québec, on annonce qu’on coupera des arbres pour planter des condos… Quel manque de vision et de créativité !

Le site sera défiguré par l’implantation de quelque 1000 logements et par de nouvelles voies de circulation, mais le maire de Québec et la ministre David tentent de nous faire croire que le développement résidentiel favorisera la conservation du site patrimonial. L’aménagement d’un joli sentier surplombant le fleuve et longeant les tours de condos ne remplacera pas l’interprétation historique du legs des barons du bois et des communautés religieuses qui ont façonné le site et notre histoire.

Le besoin de logements à Québec est-il assez criant pour justifier la destruction d’un site patrimonial ?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

3 commentaires
  • Hélène Paulette - Abonnée 4 mars 2015 08 h 26

    Un éco-quartier peut-être?

    Du moment qu'il reste du bois, comme dirait Labeaume...

  • Robert Beauchamp - Abonné 4 mars 2015 10 h 09

    Les buldozers

    Buldozers au Québec, buldozers à Québec. Rien de plus â ajouter, sinon que l'UPAC devra jeter un petit coup d'oeil une fois de temps en temps peut-être?
    Robert Beauchamp

  • Jean-Pierre Grisé - Abonné 4 mars 2015 10 h 43

    Ca Mme Roy

    les liberaux appelent ca "Les vrais affaires ".Toujours cet ignoble tactique de la droite qui profite de tout pour faire passer le patrimoine public dans les mains du prive,dira Bruno journaliste lucide qui volt ses collegues se faire licencier.Cette phrase du livre Barcelone de Gregoire Polet est rapportee par Guylaine Massoutre dans le Devoir du 21 fevrier. J-P>Grise