Le mal

Au lendemain du 11-Septembre, George W. Bush (un président alors aimé des siens) avait décidé de répondre au mal par le mal. Il a divisé le monde. Rappelons-nous : l’axe du mal ; les États voyous et son affirmation ; « ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous » ; son mensonge au monde pour justifier l’envahissement de l’Irak. Il a autorisé la torture, les prisons secrètes. Il a semé le mal ; il a récolté l’enfer, alimentant pour longtemps l’extrémisme.

Aujourd’hui, François Hollande (un président mal-aimé des siens) a répondu au mal par le bien. Il a réuni le monde, faisant appel à la solidarité, à la liberté, à la fraternité, à l’égalité et à la laïcité. Il a semé le bien. Souhaitons que la récolte soit bonne. Tout dépend de la suite des choses, car il y aura sans doute d’autres tempêtes. Je croise les doigts.