Le Dr Barrette récidive

Le docteur Barrette est un récidiviste en matière d’intimidation. Ses commentaires envers Réjean Hébert, l’ancien ministre de la Santé, en font preuve. Cet épisode arrive au moment où le gouvernement du Québec tient son forum sur l’intimidation. Pour contrer l’intimidation, le leadership de nos élus doit se manifester, entre autres, par l’exemple. Manifestement, le comportement du docteur Barrette pose un problème de crédibilité sur nos dirigeants. Les victimes de l’intimidation se retrouvent dans tous les groupes d’âge de la communauté. L’intimidation est omniprésente, autant dans les organisations privées, publiques et bénévoles. Les effets de l’intimation influent sur l’estime de soi, le bien-être physique, l’équilibre psychologique et les relations affectives des victimes. Je crois sincèrement qu’il est de la responsabilité de tous de reconnaître l’intimation où elle existe. Les leaders de tout niveau ont aussi le devoir de prévenir l’intimidation.


 
1 commentaire
  • Sylvie Rochon - Abonné 6 octobre 2014 13 h 05

    Interrogation sur un concept

    Il n'y a pas de «leader» au sein du présent gouvernement du Québec. Un leader a une vision, il rassemble autour de lui celles et ceux qui en partageraient les orientations. Il offre un point de vue, acceptable ou non, sur des questions fondamentales. Voyons-nous un ou une leader à Québec? Même dans l'opposition, il n'y en a pas. Alors, parler de Gaétan Barrette comme d'un leader?