Lettre - Marcel Côté, un homme libre

Sans vouloir paraphraser le premier ministre Couillard, qui citait lui-même récemment dans le texte Rosa Luxemburg, je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement entre notre ami Marcel et « la liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement ». Tant sur les plans professionnel que personnel, Marcel Côté a toujours été précieusement out of the box, comme disent les conseillers en gestion de nos jours.

 

Ses opinions étaient tranchées, différentes et souvent inattendues, pour ses clients ou l’ami qui le sollicitaient. Sa rentrée bien tardive sur l’avant-scène de la politique était de la même mouture.

 

On a beaucoup parlé de sa générosité, mais je retiens celle du coeur. Il a été pour mes très proches et moi-même d’une générosité et d’une fidélité qui nous semblent aujourd’hui irremplaçables.

À voir en vidéo