Lettre - Une médaille d’or pour Coderre

Je n’avais jamais pensé entreprendre des démarches pour faire béatifier Denis Coderre. Mais j’en suis rendue là. Et je pourrais même faire un triplé, en y ajoutant Richard Bergeron et Marcel Côté.

 

Quelle idée rafraîchissante de voir ces hommes de talent travailler ensemble pour le bien commun, alors qu’on doit se résigner, hélas, à ce que nos autres politiciens, toutes allégeances confondues, tentent de nous faire croire qu’ils feront de la politique « autrement ». Cet « autrement » veut simplement dire qu’ils ont de nouvelles méthodes pour faire des crocs-en-jambe à leurs adversaires, tandis que notre maire tendait la main aux siens, qui ont répondu « présents », un geste qui les honore tous les trois.

 

Je pourrais décerner une médaille de bronze à Nicolas Marceau, qui a reconnu s’être trompé dans les prévisions de son premier budget.

À voir en vidéo