Lettre - Oh Accalmie!

Je ne peux m’empêcher de penser à Pierre Perreault avec désolation lorsque je constate l’irréparable état de l’Accalmie, dernière goélette réalisée à Charlevoix. Celle-ci témoigne d’un savoir-faire d’ici et d’une longue tradition des voitures d’eau si bien documentés par le cinéaste. Laissée-pour-compte, l’Accalmie repose sur la berge du Saint-Laurent à Baie-Saint-Paul dans un état de décrépitude avancé. Je condamne l’insensibilité de la Ville à l’égard de ce patrimoine pourtant si bien documenté et reconnu !


Karine Locatelli - Le 19 janvier 2014