Lettre - Et si on se parlait, tout simplement?

À l’heure des débats sur la laïcité, le vivre-ensemble au Québec est menacé par toutes sortes d’idées qui circulent, notamment au sujet de la présence des musulmans dans notre société. Nous, le Groupe de dialogue islamo-chrétien de l’Outaouais, fondé par l’imam Ahmed Limame et l’abbé Michel Lacroix, poursuivons à Gatineau un échange amorcé il y a un an. Nous sommes à l’écoute les uns des autres.

 

Nous comprenons tous que laïcité veut dire absence d’influence de la religion sur la politique, mais aussi respect de la diversité. Nous sommes tous bien d’accord là-dessus.

 

Nous réfléchissons ensemble. Nous apprenons à nous connaître, en laissant tomber nos préjugés. Nous savons par expérience que le dialogue amorcé ne peut qu’enrichir notre société, en faisant tomber les barrières que sont les idées toutes faites (sur le foulard islamique par exemple) et en favorisant la découverte des grandes traditions d’humanité que nous représentons de part et d’autre.

 

Nous souhaitons de tout coeur que de tels groupes de dialogue interculturels et interconfessionnels se multiplient dans notre société.

À voir en vidéo